Vendre à un promoteur : évitez les pièges !

De nombreuses personnes préfèrent aujourd’hui opter pour la vente aux particuliers lorsqu’il s’agit de vendre leur bien immobilier, car ceci présente moins de risques. Néanmoins, de plus en plus de propriétaires se tournent vers les promoteurs immobiliers pour espérer en tirer un meilleur prix. Mais vendre à un professionnel de l’immobilier n’est jamais sans risque. Les clauses pourraient effectivement présenter quelques pièges qu’il faut éviter.

Pourquoi passer par un promoteur immobilier ?

Il est possible de vendre son bien immobilier à des particuliers ou en passant par la case promoteur. La vente à un professionnel rend les gens encore suspicieux, de peur de se faire arnaquer. En effet, personne n’est à l’abri des promoteurs peu scrupuleux. Ces derniers n’hésiteront pas à profiter de votre méconnaissance en la matière pour vous escroquer. Toutefois, une négociation de prix ne veut pas forcément dire arnaque. Un bon promoteur immobilier cherchera effectivement à toujours tirer le meilleur prix pour réaliser le maximum de bénéfice à la revente. Pour éviter de vous faire avoir, il est donc préférable de bien se renseigner afin de mener à bien les négociations. Realites est un promoteur immobilier à Nantes qui peut vous aider dans cette démarche.

Pourquoi faut-il connaître le potentiel constructible du bien ?

Pour tirer le meilleur prix, il est important de connaître le potentiel constructible de votre terrain. Lorsque le promoteur immobilier vous propose d’acheter votre propriété, il doit s’intéresser au terrain et à ses caractéristiques, notamment sa constructibilité. Connaître dès le départ ce critère vous permet de réaliser une marge souvent calculée autour de 20 %. Le prix de votre bien tournera donc autour de l’espace constructible. Pensez à effectuer quelques comparaisons de prix pour décider à quel promoteur vous allez céder votre bien.

Pourquoi faut-il connaître les détails subtils des ventes ?

Après avoir obtenu la meilleure proposition de prix, il est temps de se focaliser sur les détails liés à la vente. Contrairement à la vente au particulier qui peut être très rapide, celle réalisée avec des promoteurs immobiliers est susceptible de présenter quelques particularités pour le moins subtiles, mais importantes à considérer. La surface constructible de votre terrain n’est effectivement connue qu’après l’obtention du permis de construire. Il faut à peu près une période de 9 à 12 mois en tout pour que celle-ci soit définitive. En effet, le voisinage et la préfecture ont le droit de s’opposer au permis. La vente à un promoteur immobilier peut donc présenter une période d’attente plus ou moins longue, durant laquelle vous serez dans l’incertitude.

Acheter un parking ou un box et le louer : un bon investissement
Appartements : la tendance des rooftops