PME : 3 questions à se poser avant d’acheter de nouveaux bureaux

PME

À la création d’une entreprise, en cas de rénovation pour faire peau neuve ou lors d’une expansion, les bureaux sont les premiers éléments auxquels les managers pensent pour installer leurs équipes et les infrastructures. Les offres en matière de locaux professionnels sont nombreuses, mais le choix revient exclusivement aux dirigeants. Habituellement, les chefs d’entreprise collaborent avec les professionnels, comme les architectes, pour aménager les lieux afin qu’ils se prêtent aux besoins de leurs activités et de leur personnel. Mais malgré les éventuels travaux d’adaptation à réaliser, plusieurs critères, aussi bien classiques que spécifiques, doivent être considérés.

1. Quels sont les critères de base pour bien choisir les bureaux ?

L’achat de bureaux se prépare et ne doit pas se faire à la hâte étant donné qu’il s’agit d’un investissement de taille et que les locaux vont servir pour le développement de l’entreprise. Le choix doit cadrer dans les besoins et dans le budget pour que le bien convienne aux activités de l’enseigne. La sélection doit tenir compte de plusieurs paramètres, tous aussi importants les uns que les autres. Pour pallier toute erreur qui peut coûter cher, les éléments sous-mentionnés doivent être analysés. La localisation est le premier critère déterminant à prendre en considération. Les principales activités de l’entreprise nécessitent parfois un endroit en particulier. Certaines sociétés ont besoin d’espace et sont mieux installées dans les zones périphériques, tandis que d’autres, plutôt axés dans le domaine commercial, doivent se trouver dans le centre-ville.

Un bien immobilier d’entreprise doit être facilement accessible, aussi bien par les employés que par toutes les personnes qui ont besoin de côtoyer l’enseigne. Dans la mesure du possible, les locaux à proximité des transports publics sont à privilégier puisque certains salariés peuvent emprunter ces moyens de locomotion. L’existence d’un parking est aussi indispensable pour que les personnes qui viennent puissent garer leur véhicule. Le parc de stationnement peut poser des problèmes lorsque les bureaux à acheter sont situés dans un endroit fort prisé, comme un quartier d’affaires. Les entrepreneurs ne doivent pas négliger ce point qui peut leur revenir cher s’ils n’y font pas attention.

L’espace à créer doit convenir à la taille de la société, c’est-à-dire à son nombre d’employés, aux diverses infrastructures nécessaires pour la réalisation de son activité et aux conditions de travail des salariés. Dans le cas où l’entreprise prendrait en charge les repas de midi, une cuisine et un réfectoire sont à prévoir. Les toilettes doivent correspondre aux effectifs. Tous ces petits détails peuvent changer complètement la donne sur l’immobilier à acheter.

Le standing de l’immobilier doit être à l’image de la société. Dans la mesure du possible, les biens rénovés ou neufs sont préférables pour inciter encore plus la motivation. Sinon, l’autre alternative est d’acquérir un immeuble ancien et de réaliser les travaux nécessaires pour le redorer.

Les charges qui incombent à l’entrepreneur doivent être prises en considération également. D’une manière générale, ce dernier doit s’acquitter des entretiens, du système de gardiennage et de tous les frais afférents au local. Ces charges peuvent être élevées pour certains bâtiments, tandis que pour d’autres, elles ne sont pas si onéreuses.

2. Quel est le budget alloué à l’achat des nouveaux bureaux ?

Normalement, les entrepreneurs ont déjà un budget destiné à l’achat de leurs nouveaux locaux professionnels. Toutefois, la somme prévue ne correspond pas forcément au prix de vente des bureaux qui les intéressent. Les biens qui répondent aux critères et aux conditions susmentionnés peuvent coûter plus cher, nécessitant ainsi des fonds supplémentaires. Les entrepreneurs doivent prévoir cette éventualité et s’y préparer pour que l’argent ne soit pas un blocage. Néanmoins, pour les nouvelles sociétés, le business plan doit être précédé d’une évaluation fiable pour que tous les éléments qui s’y trouvent cadrent bien dans la réalité. Lors de la recherche proprement dite des biens, le prix peut être utilisé comme critère de base lorsque les genres de bureaux recherchés sont déjà identifiés.

3. Pourquoi acheter des nouveaux bureaux ?

Les nouveaux bureaux, comme ceux suggérés sur arthur-loyd.com, représentent un investissement important et sont inclus dans les actifs de l’entreprise. Le neuf est préférable dans la mesure où ces immobiliers d’entreprise permettent d’éviter les problèmes qui peuvent survenir dans un futur proche, comme ceux liés à l’isolation acoustique et thermique. Ces dispositifs nouvellement installés suivent les normes de sécurité, entre autres le label BBC (Bâtiment Basse Consommation), la RT 2012 et l’accès aux personnes à mobilité réduite.

Les entrepreneurs bénéficient également d’autres avantages lorsqu’ils achètent de nouveaux bureaux. Leur rendement élevé comparé aux immobiliers classiques, puisqu’ils sont bâtis exactement dans le but d’être exploités ainsi, est un plus considérable. La garantie décennale est un gros avantage, car l’entrepreneur peut être tranquille tout au long de cette période et n’a pas à se soucier des travaux en cas de soucis. Généralement, les frais de notaire sont réduits lors de ce type de transaction.

Pourquoi le prix du m² à Paris monte au ciel ?
Investir dans un appartement pour la première fois