5 conseils pour un état des lieux réussi

Le déménagement peut s’avérer compliqué. En effet, il est  accompagné d’un tas de formalités entre autres la rédaction d’un état des lieux avant l’installation mais aussi au moment de quitter un logement. Cette démarche évitera au locataire le paiement pour des dégâts qui ne relèvent pas de sa responsabilité et prémunira le locataire contre toutes dégradations anormales de sa propriété. Comment faire de cette étape une réussite ?

Les détails à savoir sur l’état des lieux

La rédaction de l’état des lieux avant la signature du bail et à la fin du contrat de location est un impératif.Les dits documents sont faits en présence du locataire et du propriétaire ou le promoteur immobilier qui le représente, comme le +promoteur immobilier neuf dans le Grand-Ouest et en Ile-de-France.Le support choisi doit être conforme à la loi en vigueur depuis juin 2016 et qui en détermine le contenu. Le bailleur et le locataire doivent imposer leurs signatures et dater l’état des lieux et les documents annexes, à chaque page. En cas d’oubli, ces documents n’auront aucune validité. C’est également astucieux d’employer le même modèle type pour les deux états afin de faciliter le comparatif à la fin du bail.

L’état des lieux d’entrée

Voici  cinq conseils importants :

Choisir le bon moment

L’idéal est de faire l’état des lieux en journée. Il est logique d’avoir plus de visibilité et de lucidité le jour que la nuit.

Insister sur les détails

Il est nécessaire de passer à la loupe les moindres détails, dans toutes les pièces comme les traces de clou sur les murs, les poignets, les fissures etc.

Prendre des photos

C’est un  moyen efficace pour prévenir d’éventuelles contestations vers la fin du contrat. Les photos constituent une preuve indiscutable en cas de désaccords. Toutefois, il faut qu’elles soient signées par les intéressés.

Faire un ajout de commentaires

Généralement présenté en tableau le contenu de l’état des lieux peut présenter une ambiguïté. Ajouter des commentaires peut clarifier les choses.

Ne pas se précipiter

La sérénité permet de ne pas passer à côté de détails qui peuvent être d’une importance capitale.

L’état des lieux de sortie

Bien faire le ménage

Sortez serpillière et lingettes. Faites en sorte que le lieu soit nickel avant votre départ.

Soigner les détails

Annoncez votre départ à votre opérateur téléphonique et  faites un relevé des compteurs d’électricité, de gaz, d’eau. Remettez tout à l’état initial s’il y a eu des transformations sans l’accord du propriétaire ou du promoteur immobilier.

Ressortir les photos

Elles sont utiles pour prouver que vous avez laissé l’appartement dans l’état où il était au moment de votre installation.

Reprendre l’état des lieux d’entrée

Il est question de se rappeler l’état de l’appartement à votre arrivée. Cela va vous aider à tout remettre en bon état.

Laisser de bons souvenirs

Essayez de mettre à terme à la coopération avec le propriétaire de manière agréable.

Les avantages de la gestion locative
Élaborer votre mandat de gestion