Élaborer votre mandat de gestion

La gestion du patrimoine immobilier peut être délégué à un mandataire spécialiste en gestion locative ou financière et peut être partielle ou en totalité. Un mandat de gestion est nécessaire pour réaliser la délégation et assurer la prise en charge par le gestionnaire désigné.

Le fonctionnement mandat de gestion

Le mandat de gestion est un contrat signé par le demandeur (mandant) et le professionnel de gestion (mandataire) pouvant représenter un administrateur, un conseiller de gestion ou un organisme financier. Différentes informations comme la durée du contrat, les conditions de résiliation, les frais de charges et la stratégie d’investissement figurent sur le mandat et la mission principale du mandataire consiste à gérer les biens du mandant par rapport à ces dernières. En outre le mandat de gestion représente le lien entre le bailleur et le locataire tout en éliminant la responsabilité du bailleur envers la location de ces biens. Un mandat de gestion peut aussi désigner, dans le domaine financier, les instruments composant le portefeuille du mandat, et être alimenté par le mandataire.

Le contrat signé par l’ensemble des parties requiert l’établissement d’objectifs de court, moyen et long termes si le mandataire correspond à un établissement financier à l’exemple d’une banque. De ce fait, le type de mandat détermine directement les conditions de travail du mandataire : pour un mandat de gestion de portefeuille, ses missions concerneront les placements financiers en majorité par rapport à une gestion locative qui inclue des actes juridiques de location ou de gestion de biens.

Les avantages du mandat de gestion locative

Un propriétaire jugeant que la gestion est une activité chronophage et confier celle-ci à un spécialiste peut être la solution optimale. En effet, effectuer la location nécessite un locataire solvable pour établir un contrat de location, un état des lieux d’entrée et de sortie convenables et plus le bailleur possède des logements à louer, plus celui-ci doit être disponible pour procéder aux formalités en cas d’encaissements ou de recouvrement en cas d’impayé. Les réparations éventuelles sont également à la charge du propriétaire et reste tenu par la loi de fournir un local de répondant aux différentes normes. Élaborer un mandat de gestion locative prend en compte tous ces aspects de gestion et garanties leurs accomplissements à travers un gestionnaire qualifié.

Les options

Un contrat d’assurance optionnel accompagne le mandat et intègre les prises en charges des loyers impayés du locataire, les garanties de frais de remise en état en cas de détériorations causées par celui-ci, une protection juridique contre tous litiges relatifs au contrat de location et la prise en charge de pertes de loyers.

5 conseils pour un état des lieux réussi
Les avantages de la gestion locative